Logo EtudesBibliques.net

Nouveau Testament

Étude 11 – Liberté en Christ (Galates 5.1-15)

Copyright © 2017, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : L’une de mes plus grandes bénédictions est d’avoir vécu toute ma vie à un endroit où nous jouissons tant d’une liberté politique qu’économique. Au cours de ma vie, une plus grande partie du monde est devenue libre, tant économiquement que politiquement. Cela a réduit le taux de pauvreté et de faim dans le monde. J’ai lu récemment un article rapportant que la pauvreté absolue a chuté de plus de 80% entre 1970 et 2006 et elle continue à chuter. Il n’y a aucun doute dans mon esprit que les libertés politique et économique sont liées à l’abolition de la pauvreté. Quelles autres libertés sont liées à la jouissance d’une meilleure vie ? Il y a certainement un lien avec la liberté religieuse. Dans notre étude d’aujourd’hui, Paul nous demande de réfléchir attentivement à la liberté théologique. Débutons notre étude de la Bible et apprenons-en davantage !
 
I.  La liberté
 
1.     Lisez la première partie de Galates 5.1. Pourquoi Jésus nous a-t-il libérés ? (Paul dit : « C’est pour la liberté ».)
 
a.      Selon vous, que cela signifie-t-il ? (Cela doit vouloir dire au minimum que Dieu a une très haute opinion de la liberté.)
 
b.      Pensez à la Bible dans sa globalité. Comment Jésus nous a-t-il libérés ? (Quand Adam et Ève ont péché, nous avons été condamnés à la mort éternelle (voir Romains 5.14). Jésus nous a libérés de notre sentence de mort.)
 
2.     Lisez Galates 5.1 dans son entier. De quel « joug de l’esclavage » parle Paul ? Parle-t-il de l’esclavage du péché ? (Paul réfère de manière répétée aux esclaves et à l’esclavage dans Galates 4. Il parle de l’esclavage d’être sous la loi.)
 
3.     Lisez Galates 5.2-3. De quelle façon cela modifie-t-il ce que veut dire Paul quand il écrit sur l’esclavage ? (Paul dit qu’il parle de la circoncision et de « la loi tout entière ».)
 
a.      Pourquoi Jésus « ne [nous] servira de rien » si nous sommes obligés de garder la loi entière ? (Quand nous acceptons Jésus par le baptême, nous mourons avec lui et nous ressuscitons avec lui pour la vie éternelle. Si nous essayons d’être sauvés par l’obéissance à la loi, nous ignorons le sacrifice de Jésus à notre place.)
 
4.     Lisez Galates 5.4. Quel est notre statut dans la vie si nous sommes « séparés du Christ » ? Quelle espérance avons-nous si nous sommes dans cette situation ? (Nous sommes perdus ! Nous sommes sous la condamnation de ceux qui doivent, mais ne peuvent pas, garder « la loi tout entière ».)
 
a.      Supposez que vous soyez une très bonne personne. Vous êtes meilleur(e) que la plupart des gens que vous connaissez. Vous pouvez n’avoir aucune tentation dans certains domaines de la vie, mais est-ce vrai pour tous les domaines de votre vie ?
 
b.      Quand j’étais adolescent, un adulte a demandé à mes amis et à moi si nous étions sûrs d’être sauvés. C’était une grande question, et je suis sûr que cet adulte sentait qu’il promouvait le royaume de Dieu en posant cette question. Le problème était que cet adulte n’était pas honnête dans de petites choses – et il m’inspirait la malhonnêteté pour gagner des peccadilles. Voyez-vous pourquoi l’obéissance en toute chose est si difficile, même pour des gens bons ?
 
5.     Lisez Galates 5.5. Qui nous donne l’attitude pour attendre avec impatience la justice ? Qui est l’agent opérationnel qui apporte la justice dans notre vie ? (L’Esprit saint !)
 
6.     Lisez Galates 5.6. Comment la foi s’exprime-t-elle par l’amour ?
 
a.      Réfléchissons-y quelques instants. Dieu veut nous donner la liberté. La foi et l’amour sont-ils liés ? (Si nous aimons quelqu’un, nous voulons que cette personne soit libre. Paul débute son argumentation avec l’idée selon laquelle la foi apporte certains résultats dans notre vie.)
 
II.  Interférer avec la vérité
 
1.     Lisez Galates 5.7-8. Y a-t-il des coureurs parmi les lecteurs ? Que signifie « arrêter » pour un coureur ? (Je suppose que cela veut dire entrer dans votre piste et se mettre dans votre chemin pour vous empêcher de courir. Votre chemin est bloqué.)
 
a.      Quand Paul réfère à « cette persuasion-là », qui ne vient pas de Dieu, que veut-il dire ? Dieu ne vous arrête-t-il pas sur votre chemin ? (Nous savons du récit de la Genèse que Dieu nous donne le libre choix. Les promoteurs du salut par les œuvres essayaient de limiter la liberté des Galates.)
 
2.     Lisez Galates 5.9. Avec quelle attention devrions-nous nous préserver des arguments promouvant la justification par les œuvres ? (Paul dit que c’est insidieux – cela imprègne toute l’église.)
 
3.     Lisez Galates 5.10. Paul ne peut pas écrire sur Satan, parce que Paul sait qui il est. Cela doit vouloir dire que Paul parle d’une personne. Qu’arrive-t-il à ceux qui promeuvent la justification par les œuvres ? (Ils « en subiront la peine ».)
 
a.      Selon vous, quelle est la « peine » pour cet enseignement ?
 
b.      Personnellement, je doute que quiconque que vous connaissez puisse dire : « Je vais au ciel par mes œuvres, oublie Jésus ». Mais, avez-vous déjà entendu que si vous n’obéissez pas à la loi vous êtes perdu(e) ?
 
4.     Lisez Galates 5.11-12. Apparemment, certains des « pro-circoncision » ont lancé la rumeur selon laquelle Paul était d’accord avec eux. Quelles raisons donne Paul pour prouver que cette rumeur est fausse ? (1. Si Paul est d’accord avec la circoncision, il ne souffrirait pas de la persécution. 2. Il ne peut promouvoir la circoncision et en même temps promouvoir que Jésus est mort pour nous sur la croix. 3. Il a une attitude hostile envers ceux qui promeuvent la circoncision.)
 
III.  L’obéissance et la vérité
 
1.     Lisez Galates 5.13. Si je ne peux pas utiliser ma liberté, suis-je réellement libre ? (Oui, vous pouvez choisir. Paul dit : « Choisissez avec sagesse ».)
 
a.      Y a-t-il de l’esclavage dans le péché ?
 
b.      Réfléchissez-y un instant. Paul nous dit de ne pas prendre la liberté comme un « prétexte » pour le péché, puis il nous dit de se servir les uns les autres. Pourquoi les deux sont-ils opposés ? Pourquoi les mentionner comme étant en contraste l’un avec l’autre ? (La plupart des péchés impliquent l’égoïsme. L’une voudra avorter parce qu’égoïstement elle préfère sa personne à l’enfant conçu. L’autre veut commettre un adultère parce qu’égoïstement il/elle préfère sa propre personne à son conjoint et à tous ses enfants. Un(e) autre encore volera parce qu’égoïstement il/elle préfère sa propre personne au droit de propriété d’un(e) autre.)
 
2.     Lisez Galates 5.14. Êtes-vous d’accord ? (Lisez Lévitique 19.18 et Matthieu 22.37-40. Paul n’a pas inventé cela. Le Lévitique et Jésus sont d’accord.)
 
a.      Je viens d’écrire : « La plupart des péchés impliquent l’égoïsme », parce que je pensais qu’il pouvait y avoir une exception. Si la loi tout entière se base sur le fait d’aimer les autres comme soi-même, alors tous les péchés doivent impliquer l’égoïsme. Pensez-vous à une exception ?
 
b.      Cela signifie-t-il que s’aimer soi-même est bien ? (Oui ! Juste pas aux dépends de quelqu’un d’autre.)
 
3.     Lisez Galates 5.15. Quel est le problème spécifique avec les Galates ? (Ont-ils besoin de devenir végétariens ?
 
a.      Je pensais que le problème tournait autour de leur vision du salut. Pourquoi Paul soulève-t-il ce problème ? (Ils devaient non seulement ne pas être d’accord sur la question de fond, mais la façon dont ils s’opposent est également un problème.)
 
i.       Connaissez-vous des gens comme cela ? Ils ne peuvent pas ne pas être d’accord sur une question sans attaquer l’autre personne ?
 
4.     Cher(ère) ami(e), voulez-vous être libre ? Paul nous dit que la grâce nous donne la liberté théologique. Nous ne sommes pas esclaves sous la condamnation de la loi. Mais en même temps, Paul nous dit de choisir avec sagesse et de faire ce qui témoigne de l’amour envers les autres. Voulez-vous demander à l’Esprit saint de vous aider à développer en vous une attitude d’amour ?
 
IV.    La semaine prochaine : Vivre par l’Esprit.
 

faire un don