Logo EtudesBibliques.net

Nouveau Testament

Étude 12 – Vivre par l’Esprit (Galates 5.16-25, Romains 8)

Copyright © 2017, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Il y a plusieurs années, je parlais à quelqu’un qui avait compris la grâce depuis peu. Nous parlions de la loi de Dieu et il m’a dit qu’elle n’était plus applicable. Nous avons été d’accord de ne pas être d’accord à ce sujet. Une ou deux années plus tard, je suis retourné vers lui. En me rappelant notre conversation, je lui ai demandé son point de vue actuel. Il avait changé d’opinion de manière significative. Il croyait encore en la grâce, mais il réalisait aussi l’importance de l’obéissance. Notre étude de cette semaine porte sur l’obéissance. Jésus a payé la pénalité pour nos péchés. Nous sommes morts (en Jésus) pour nos péchés quand nous avons été baptisés. Mais être libérés de la peine de mort ne signifie pas que nous devons négliger l’obéissance. Comment cela fonctionne-t-il ? Où et comment sont tracées les lignes ? Ouvrons la Bible et apprenons-en davantage !
 
I.  L’Esprit et la nature pécheresse
 
1.     Lisez Galates 5.16. Après avoir été sauvés par la grâce, avons-nous toujours des désirs pécheurs ? (Oui ! Paul écrit que les « désirs » de la nature pécheresse sont contraires à la guidance de l’Esprit saint.)
 
a.      Quel est notre objectif ? (Ne pas « accomplir » les désirs de la nature pécheresse.)
 
b.      Cela n’est-il pas semblable à lorsque nous étions sous la loi ? La loi nous disait de vivre d’une certaine façon, et notre nature pécheresse nous dit de vivre d’une autre façon.
 
2.     Lisez Galates 5.17. Que voulons-nous faire ? (Ce que désire notre nature pécheresse.)
 
a.      Comment cela peut-il être ? Je pensais que l’Esprit saint nous donnait une nouvelle attitude. (Je pense que nous ressentirons toujours le conflit. Nous ressentirons toujours l’attraction de la tentation.)
 
3.     Lisez Romains 7.14-20. Paul est plus spécifique dans ces versets. Quel est le problème pratique que nous rencontrons dans notre vie ? (Il s’avère que nous faisons les choses que nous ne voulons pas faire.)
 
4.     Dans la première église dans laquelle j’ai enseigné la Bible à un groupe un grand débat avait lieu entre les membres concernant la grâce. Je me rappelle d’un membre qui avait « reçu » la grâce. Il était si excité parce qu’il disait se sentir soudainement libéré – libéré de la loi. S’agit-il là de ce qu’il est supposé se passer ? (Lisez Romains 8.1-2. Oui. Il n’était plus sous la condamnation de la loi. Mais je pense qu’il ressentait ne plus avoir besoin de se préoccuper des « tensions » avec le péché. La grâce ne « tue » pas notre nature pécheresse. Le péché continue à attirer notre esprit.)
 
5.     Lisez Romains 8.3-4. Pouvons-nous toujours « marcher […] selon l’Esprit » et avoir cette lutte que décrit Paul ? (Je pense qu’il s’agit exactement de la situation de la plupart des Chrétiens sérieux.)
 
6.     Lisez Romains 8.5-9. Que nous dit de faire la Bible pour vivre selon l’Esprit ? (Accorder notre esprit à ce que désire l’Esprit. Nous faisons des choix, et c’est là le choix important.)
 
a.      Est-ce du légalisme ? Est-ce de la justification par les œuvres, sauf si cette fois les œuvres sont un choix ? (Je ne sais pas comment la grâce peut être plus simple qu’un choix.)
 
7.     Lisez Romains 8.10-11. Comment notre corps « mort » peut-il vivre ? (Par la même puissance qui a relevé Jésus du tombeau, la puissance de l’Esprit saint.)
 
8.     Lisez Romains 8.12-14. Dans quelle mesure ce choix de vivre par l’Esprit ou selon notre nature pécheresse est-il important ? (Nous mourrons si nous vivons selon notre nature pécheresse.)
 
9.     Lisez Galates 5.18. Nous avons cette tension dans notre esprit entre la guidance de l’Esprit et les désirs de notre nature pécheresse. Comment savons-nous quand nous suivons l’Esprit ?
 
a.      Il y a longtemps, les voitures avaient une jauge à vide qui indiquait rouge quand vous utilisiez beaucoup de carburant, et qui indiquait vert lors d’une faible consommation d’essence. Ne serait-il pas intéressant d’avoir une jauge de ce type, afin de savoir quand nous vivons par l’Esprit et quand nous vivons selon notre nature pécheresse ?
 
b.      Notez la façon dont Paul l’affirme. Il ne dit pas que nous vivons en accord avec la tentation créée par Satan ou l’un de ses sbires. Paul dit que c’est notre nature pécheresse, ou notre « chair », qui nous attire vers le péché. Avez-vous déjà pensé que ce n’était pas des démons, mais plutôt votre propre nature pécheresse qui est votre pire ennemi dès lors qu’il s’agit d’obéissance ?
 
10.     Lisez à nouveau Galates 5.18. De quelle façon ne sommes-nous pas « sous » la loi quand nous vivons par l’Esprit ? (Nous ne sommes pas sous la condamnation de la loi. Lisez à nouveau Romains 8.6-7. Cela montre que tandis que nous ne sommes plus sous la condamnation de la loi, la loi reste une référence (même si elle est une pauvre référence) pour vivre une vie qui rend gloire à Dieu et non à nous-mêmes.)
 
11.     Cette discussion au sujet du choix me fait penser que nous avons essentiellement trois choix. Nous pouvons vivre selon notre nature pécheresse, nous pouvons vivre en accord avec l’Esprit, ou nous pouvons serrer les dents et essayer d’obéir à la loi. Selon vous, comment cela fonctionne-t-il concrètement ? (La première chose que je ferais pour vivre par l’Esprit est de prier pour que l’Esprit saint dirige mon esprit. Supposez que la tentation à laquelle vous êtes confronté(e) est l’adultère. Vous pouvez choisir l’attitude « Que puis-je faire pour faire plaisir à mon conjoint aujourd’hui ? » Vous pouvez choisir l’attitude « Que puis-je faire pour attirer quelqu’un dans une relation avec moi ? » Ou vous pouvez encore choisir l’attitude « Je ne porterai pas le regard sur quelqu’un d’autre que mon conjoint, afin que je ne tombe pas dans la tentation. » Je pense que le premier choix est celui dirigé par l’Esprit.)
 
II.  Un autocontrôle
 
1.     Lisez Galates 5.19-21. Est-ce que l’un de ces actes est présent dans votre vie ?
 
a.      Si la réponse est positive, cela démontre-t-il que vous vivez selon votre nature pécheresse (par opposition à une vie dirigée par l’Esprit) et qu’ainsi vous êtes perdu(e) ? Ou alors, cela démontre-t-il simplement ce que Paul confesse, à savoir qu’il fait ce qu’il ne veut pas faire ?
 
b.      Notez la phrase « ceux qui pratiquent de telles choses n’hériteront pas le royaume de Dieu ». Que nous dit cela quant à la présence de ces actes mauvais dans notre vie ? (Nous ne voulons faire aucun acte mauvais dans notre vie, mais le problème est de ne pas tomber dans le péché à ces occasions, le problème est de faire de ces actes notre style de vie. Si nous vivons régulièrement de cette façon, nous avons un sérieux problème qui montre que nous n’avons pas choisi de vivre par l’Esprit.)
 
2.     Lisez Galates 5.22-23. En quoi cette liste diffère-t-elle de la précédente ? (Bien évidemment, elle cite de bonnes choses par opposition aux mauvaises choses. Ce qui est fondamentalement différent est qu’elle cite de manière générale des attitudes, et non des actes.)
 
a.      Quelle indication sur la vie par l’Esprit vous donne la seconde liste qui décrit de manière générale des attitudes ? (L’élément-clé est : si vous choisissez de vivre par l’Esprit, l’Esprit saint changera votre cœur et votre esprit. Votre attitude envers le péché changera. Vous trouverez toujours votre nature pécheresse en compétition pour capter votre attention, mais votre changement d’attitude la rend moins attractive.)
 
3.     Lisez Galates 5.24. Que signifie « crucifier la chair » ? (Crucifier signifie donner une horrible mort.)
 
a.      Si votre nature pécheresse est crucifiée, comment expliquez-vous Romains 7.15 où Paul nous dit qu’il fait ce qu’il ne veut pas faire ? Notre nature pécheresse est-elle comme un personnage sinistre dans un film, qui revient pour nous effrayer ? (Je pense que la meilleure image de cela se trouve en lisant Romains 7.19 à 8.4. Ce que nous savons comme certain est que Jésus nous a libérés de « la loi du péché et de la mort ». Notre responsabilité est de continuer à choisir de vivre par l’Esprit et non selon notre nature pécheresse.)
 
4.     Lisez Galates 5.25. Nous avons parlé précédemment de cette idée de « vivre » par l’Esprit, par opposition à vivre selon notre nature pécheresse. L’idée est que cela représente la direction de notre vie, et non les actes d’un instant. Comment Paul construit-il sur cette idée en faisant référence à nous qui « marchons […] par l’Esprit » ? (Notre vie chrétienne est un cheminement. Nous nous dirigeons vers une direction ou une autre. Ainsi, notre objectif est de continuer à rester en phase avec la direction de l’Esprit saint.)
 
III.  L’image globale
 
1.     Lisez Matthieu 11.28-30. Peut-être qu’à ce point vous vous sentez découragé(e) parce que vous êtes en conflit avec votre nature pécheresse. Que dit Jésus au sujet du joug de le suivre ? (Jésus dit que lorsque vous prenez en main les problèmes de la vie en utilisant sa puissance, votre charge est légère. Pensez à la différence pratique entre d’une part essayer d’obéir pour éviter la mort, et d’autre part un partenariat avec Dieu pour lui rendre gloire et rendre votre vie meilleure.)
 
2.     Cher(ère) ami(e), la mauvaise nouvelle est que vous ressentez toujours une tension avec le péché après que vous soyez sauvé(e) par la grâce seule. Vous êtes libéré(e) de la pénalité de mort imposée par la loi, mais vous êtes toujours obligé(e) de choisir de vivre par l’Esprit saint. Voulez-vous décider, maintenant, de demander à l’Esprit saint de vous aider à « rester en phase » avec son programme pour votre vie ?
 
IV.    La semaine prochaine : L’Évangile et l’Église.
 

faire un don