Logo EtudesBibliques.net

Nouveau Testament

Étude 02 – La Pentecôte (Actes 2)

Copyright © 2018, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Quand je lis des critiques internes de l’Église dont je suis membre, elles portent le plus souvent sur des différences théologiques, ou sur des normes de comportement appropriées. Cela me rappelle ma voiture. Si un phare ne fonctionne pas, ou s’il y a une bosse dans l’aile, cela me fait penser à la faire réparer. Mais si mon moteur ne fonctionne pas, faire réparer la voiture est clairement ma première préoccupation. Dans l’Église, la présence (ou non) de l’Esprit saint devrait être notre première préoccupation. Sans négliger l’importance des autres questions, nous devons avoir la bonne orientation. Notre étude d’aujourd’hui nous aide à mieux nous concentrer. Creusons dans la Bible et apprenons-en davantage sur l’Esprit saint !
 
I.  Un même lieu
 
1.     Lisez Actes 2.1 et Actes 1.11-14. Selon vous, où se situe ce « même lieu » où ils se sont rassemblés ? (Nous ne pouvons pas en être sûrs. Mais j’ai mis en relation ces deux textes pour que vous puissiez voir le lien étroit entre l’ascension de Jésus au ciel, le rassemblement dans une chambre de prière et le rassemblement à la Pentecôte. Peut-être étaient-ils encore dans la même pièce dans la maison « où ils se tenaient d’ordinaire ».)
 
2.     Lisez Actes 2.2-4. Quelles sont les trois choses distinctes qui se produisent à l’arrivée de l’Esprit saint ? (Un bruit comme celui d’un violent coup de vent. Des langues de feu. L’expression dans des langues étrangères. Abordons chacun de ces points séparément dans la suite.)
 
II.  L’Esprit saint et le vent
 
1.     Quel est l’objectif du bruit d’un vent fort ? (Lisez Actes 2.6. Cela attire l’attention. C’est notamment grâce à cela que la foule s’est rassemblée.)
 
2.     Pourquoi l’Esprit saint apparaît-il comme un vent ? Le bruit du vent est le premier mentionné.)
 
3.     Lisez Ézéchiel 37.9-10 et Ézéchiel 37.14. Quel rôle joue l’Esprit saint ici ? (Il donne la vie !)
 
4.     Lisez Jean 3.5-8. Dans quelle œuvre l’Esprit saint s’engage-t-il ici ? (Il donne naissance à la nouvelle vie en Jésus. Remarquez que Jésus compare l’Esprit saint au vent.)
 
5.     Lisez Jean 20.19-23. Y a-t-il un lien entre le pardon et le fait de recevoir l’Esprit saint ?
 
a.      Qu’en est-il d’une relation entre l’Esprit saint et le fait d’avoir la paix ?
 
b.      Qu’en est-il d’une relation entre l’Esprit saint et le témoignage ? (Le pardon des péchés et l’abandon de l’ancienne vie fait partie de la nouvelle vie – par le baptême de l’eau et de l’Esprit saint.)
 
6.     Cher(ère) ami(e), voyez-vous que l’Esprit saint apporte la vie, la nouvelle vie, tout comme l’air que nous respirons soutient notre vie ? Avez-vous l’Esprit saint en vous ? Si tel n’est pas le cas, vous êtes spirituellement mort(e) ! Vous avez cessé de respirer !
 
III.  Le feu
 
1.     Lisez Ésaïe 4.4 (version TOB). Que fait le « souffle d’incendie » (ou « esprit de feu ») ? (La purification.)
 
2.     Lisez Matthieu 3.11-12. Que fait le feu de l’Esprit saint ici ? (Cela ne dit pas spécifiquement que c’est le feu de l’Esprit saint qui brûle « la paille », mais la suggestion est que l’Esprit saint fait partie de ce processus de séparation.)
 
3.     Alors que vous réfléchissez à l’aspect « feu » de l’Esprit saint, comment décririez-vous le but de cette puissance ? (Une partie de sa mission est de travailler dans mon esprit pour me convaincre de mes péchés et pour m’en éloigner. Certains acceptent d’être guidés par l’Esprit saint et d’autres non. Il en résulte une séparation du blé et de l’ivraie.)
 
4.     Lisez 1 Thessaloniciens 5.19-22. Que se passe-t-il si vous avez éteint le feu de l’Esprit saint dans votre vie ? (Vous n’entendrez pas sa guidance, vous ne pourrez pas dire ce qui vient et ce qui ne vient pas de Dieu, vous ne pourrez pas séparer le bien du mal et ainsi éviter le mal.)
 
IV.  Les langues
 
1.     Lisez à nouveau Actes 2.4. Comment comprenez-vous la phrase « selon ce que l’Esprit leur donnait d’énoncer » ? (Il s’agit d’un don dirigé par l’Esprit saint. Toute cette puissance vient de l’Esprit saint, bien sûr, mais cela indique que l’Esprit saint les a rendus capables de parler certaines langues.)
 
2.     Lisez Actes 2.5-8. Quel est le don des langues ici ? (Le don d’avoir d’autres personnes qui vous comprennent dans leur propre langue.)
 
a.      Cela est-il cohérent avec le vent et le feu ? (Une partie de la nouvelle vie en Jésus est de comprendre sa volonté pour vous. Vous ne pouvez pas comprendre avant d’avoir entendu.)
 
3.     Lisez Actes 19.4-6. Qu’arrive-t-il à ces nouveaux Chrétiens quand l’Esprit saint vient sur eux ? (Ils parlent en langues et prophétisent.)
 
a.      Est-il évident qu’ils devaient communiquer avec ceux qui se trouvaient autour d’eux ? (Il semble difficile de voir que c’est vrai ici. Il nous est dit que les langues confirment la venue de l’Esprit saint sur eux. Il leur a été donné des capacités spéciales.)
 
4.     Lisez Marc 16.14-18. Y a-t-il une façon de prouver que nous croyons en Jésus ? (Jésus dit que les éléments suivants sont les « signes » d’un croyant : chasser les démons, parler des nouvelles langues, prendre des serpents sans danger, boire du poison sans danger, guérir les malades.)
 
a.      De combien de ces « signes » êtes-vous doté(e) ?
 
b.      Explorons cela plus en détails. Que Jésus enseigne-t-il à ses disciples de faire ? (Aller dans le monde et prêcher.)
 
i.       Si vous deviez planifier votre voyage évangélique mondial, qu’est-ce qui vous préoccuperait ? (L’opposition de Satan et de ses anges déchus. L’expression dans la langue locale. Le danger physique que représentent les animaux sauvages. Le danger que représente une mauvaise nourriture ou une mauvaise boisson. Le fait de ne pas être capable de convaincre les gens du message. Voyez-vous de quelle façon ces « signes » sont en réalité des façons de surmonter les problèmes qui se soulèvent dans l’évangélisation ?)
 
5.     Lisez 1 Corinthiens 14.1-4. Jusqu’à présent, les références au don des langues soit référaient explicitement à des langues étrangères, ou alors n’étaient pas claires. Le don spirituel des langues dont il est question dans ce texte concerne-t-il une langue étrangère ? (Le texte dit spécifiquement que cela n’est pas le cas – « personne ne le comprend ».)
 
a.      Ces versets apportent l’argument que le fait d’être compris est plus important parce cela aide les autres. Pourquoi l’Esprit saint donne-t-il un don des langues qui ne peut pas être compris par quelqu’un d’autre ? Quel est le bénéfice de dire un mystère ? (Une lecture attentive de ces versets nous enseigne qu’une version du don des langues est une communication avec Dieu qui « construit » le Chrétien.)
 
i.       Cela a-t-il du sens ? (Pensez au fait que la majeure partie du travail de l’Esprit saint est interne – guider notre esprit sur la bonne voie.)
 
6.     Lisez 1 Corinthiens 14.27-28. Que cela nous enseigne-t-il sur le fait de parler une langue mystérieuse ? (Cela ne devrait pas se passer à l’église, à moins que quelqu’un puisse interpréter.)
 
V.  L’avenir maintenant
 
1.     Lisez Actes 2.14-18. Vivons-nous dans « les derniers jours » ? (Pierre dit que la Pentecôte fait partie des derniers jours, ainsi nous sommes clairement dans les derniers jours.)
 
2.     Focalisons-nous sur Actes 2.17-18. Quelle est l’étendue de l’attribution du don de prophétie, du don des visions et du don des rêves ? (Le verset dit « sur tous ». L’Esprit saint travaillera au travers de tous, sans égard au sexe ou à l’âge.)
 
3.     Lisez Deutéronome 13.2-4. Les disciples de Dieu doivent-ils tester ceux qui réclament avoir le don de prophétie ? (Oui.)
 
a.      Quel est le test ? (Si le message vous rapproche ou vous éloigne de Dieu.)
 
4.     Lisez Deutéronome 13.6. Qu’arrive-t-il si le prophète ne réussit pas le test ? (La mort.)
 
5.     Lisez Deutéronome 18.22. Que nous est-il dit de faire si un prophète donne un message qui s’avère ne pas être vrai ? (Nous ne devons pas avoir peur de ce prophète qui peut avoir parlé avec présomption.)
 
6.     Dans l’Ancien Testament les prophètes étaient plutôt rares. Joël nous dit que les prophètes des derniers jours seront nombreux. Comment devons-nous réagir aux prophètes modernes ? S’ils se trompent, je n’accorderai pas une grande confiance dans les autres choses qu’ils disent. Mais avec un don largement répandu, je ne pense pas que la même peine de mort soit appropriée. Aujourd’hui, bien sûr, nous ne sommes pas l’État et nous n’avons pas une telle autorité.)
 
7.     Cher(ère) ami(e), l’Esprit saint vit-il en vous ? Laissez-vous l’Esprit saint faire toute son œuvre : nous donner une vie nouvelle, nous purifier du péché, nous aider à apporter aux autres une vision juste de Jésus ? Si ce n’est pas le cas, pourquoi ne pas le demander maintenant ?
 
VI.    La semaine prochaine : La vie dans l’Église primitive.
 

faire un don