Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 12 – L’œuvre du Saint-Esprit (Jean 16)

Copyright © 2017, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Que signifie écouter le Saint-Esprit ? Quand j’étudie la Bible pour écrire ces études, de nouvelles idées que je n’avais jamais considérées auparavant viennent à mon esprit. Je pense que c’est l’Esprit saint. Cela vous arrive sans doute aussi quand vous étudiez la Bible. Mais je pense que le concept d’écouter l’Esprit saint est bien plus large. Ceux qui sont vraiment en accord avec le Saint-Esprit sont amenés à entreprendre ou à éviter certaines actions. Mon épouse a récemment eu l’impression qu’elle devait aider financièrement un étudiant spécifique. Elle connaissait cet étudiant, mais pas très bien. Mon épouse a continué à avoir cette impression jusqu’à ce qu’elle envoie un chèque. Alors qu’elle écrivait le chèque, elle a eu une impression concernant le montant qu’elle devrait envoyer. Après avoir envoyé le chèque, cet étudiant lui a téléphoné et a dit que c’était exactement le montant dont il avait besoin dans le moment de difficulté qu’il traversait, et que le chèque était arrivé le dernier jour possible. Ouvrons la Bible et apprenons-en davantage sur le fait d’être à l’écoute de l’Esprit saint !
 
I.  Direction sur le péché
 
1.     Lisez Jean 16.5-6 (version à la Colombe). Comment réagissent les disciples à la déclaration de Jésus qu’il doit les quitter ? (Ils étaient tellement remplis de tristesse qu’ils n’avaient pas les idées claires pour réfléchir. Ils n’arrivaient même pas à poser la question évidente : « Où vas-tu ? »)
 
2.     Lisez Jean 16.7 (version à la Colombe). Ce que Jésus appelle « le Consolateur » est l’Esprit saint. De tous les noms que Jésus a utilisés pour l’Esprit saint, pourquoi l’appelle-t-il le Consolateur ? (Cela correspond parfaitement à ce que Jésus va nous expliquer. L’Esprit saint va reprendre le rôle de Jésus avec ses disciples – les instruire pour mieux comprendre Dieu et comment ils devraient vivre.)
 
a.      Cette offre est-elle également pour nous ?
 
3.     Lisez Jean 16.8 (version à la Colombe). Quels sont les trois sujets sur lesquels l’Esprit saint nous donne des conseils ? (Le péché, la justice et le jugement. Notez qu’en réponse à ma question précédente Jésus dit que l’Esprit saint « convaincra le monde ». Cela signifie que nous sommes inclus !)
 
a.      Au premier abord, ces sujets (péché, justice, jugement) semblent-ils être joyeux ?
 
4.     Lisez Jean 16.9 (version à la Colombe). Focalisons-nous premièrement sur la conviction du péché. Comment concrètement le Saint-Esprit donne-t-il la conviction de la culpabilité relative au péché ? (Cela est en rapport avec les humains qui ne croient pas en Jésus.)
 
a.      En quoi le fait de croire en Jésus est-il pertinent pour être convaincu du péché ? Quelle est la base logique de cette affirmation ? (Les responsables juifs qui rejetaient Jésus croyaient en le péché. Pourquoi la croyance en Jésus est-elle importante dès lors qu’il s’agit de la culpabilité liée au péché ?
 
b.      Lisez Apocalypse 12.10-11. Qui nous accuse de péché ? (C’est Satan qui nous accuse de péché.)
 
c.      Lisez 1 Jean 5.10-12. Quelle est la croyance en Jésus qui est si critique pour notre compréhension du péché ? (C’est par la vie et la mort de Jésus que nous survivons aux accusations de Satan. Ainsi, si vous ne croyez pas à Jésus, vous êtes perdu(e). L’Esprit saint nous convainc que Jésus est la solution à notre culpabilité et à notre péché. Maintenant, c’est une bonne nouvelle !)
 
II.  Direction sur la justice
 
1.     Lisez Jean 16.10 (version à la Colombe). Quand la Bible dit que l’Esprit saint convaincra le monde de justice « parce que [Jésus va] vers le Père », que cela veut-il dire ? (Jésus part. Les disciples ont besoin d’une direction pour vivre une vie qui soit en harmonie avec Dieu. L’Esprit saint remplit ce rôle.)
 
a.      Dans l’introduction, j’ai mentionné l’Esprit saint qui a guidé mon épouse pour aider quelqu’un d’autre. S’agit-il de guidance liée à la justice ?
 
2.     Lisez Hébreux 4.14-16. L’Esprit saint ne nous remplit-il qu’en relation avec des conseils pour vivre une vie juste ? (Non. Une part de la conviction de la justice est que Jésus est notre grand prêtre qui intercède en notre faveur auprès de Dieu le Père. Jésus est le médiateur parfait, parce qu’il comprend les problèmes liés au péché auxquels nous sommes confrontés. Encore une bonne nouvelle !)
 
III.  Direction sur le jugement
 
1.     Lisez Jean 16.11 (version à la Colombe). Quand vous pensez à l’Esprit saint qui vous convainc de « jugement », est-ce une bonne ou une mauvaise chose ? S’agit-il d’un avertissement qu’un jugement vient et que vous devez entreprendre une réforme ? (Ce n’est pas le message principal. Le message principal est que « le prince de ce monde est jugé ». Jésus a gagné la victoire ! Il a rendu possible la justification par la foi.)
 
2.     Lisez 1 Pierre 5.8-9. Que savons-nous au sujet de ce lion rugissant ? (Il a été vaincu !)
 
a.      Cela signifie-t-il que Satan n’est plus dangereux ? (Il peut nous dévorer si nous ne tenons pas ferme dans la foi. Mais la bonne nouvelle est que ce dangereux lion est un lion vaincu.)
 
b.      Que nous enseigne ce texte au sujet de la source de la souffrance dans notre vie ?
 
IV.  Direction sur la vérité
 
1.     Lisez Jean 16.12-13. De quelle autre manière l’Esprit saint peut-il nous guider ? (Il nous enseignera la vérité qu’il était trop difficile de comprendre à leur époque.)
 
a.      Il y a un message non exprimé très important dans ces promesses, qui concerne la façon dont l’Esprit saint nous conseillera. Quel est ce message non exprimé concernant notre rôle en parlant aux autres au sujet de la culpabilité, du péché, de la justice, du jugement et de la vérité ? (Nous devons être attentifs sur le quand et le comment nous prenons l’initiative de conseiller les autres au sujet de leurs problèmes dans la vie. Le premier rôle de conseiller est déjà occupé par l’Esprit saint. Quand nous regardons plus attentivement au conseil de l’Esprit, il était positif, plutôt que d’être « l’accusateur de nos frères » (Apocalypse 12.10). Ce rôle est joué par Satan.)
 
2.     Lisez Romains 5.5. Si nous cherchons la guidance et l’aide de l’Esprit saint pour amener les autres à la foi, que suggère ce texte sur le fait d’être un accusateur ? (L’Esprit saint déverse l’amour dans notre cœur, il ne déverse pas le malheur et la honte. Notre approche doit être remplie d’amour.)
 
3.     Lisez Matthieu 5.7. Dès lors qu’il est question de conseil, la miséricorde est-elle l’un de vos points forts ?
 
V.  Direction sur l’avenir
 
1.     Lisez à nouveau Jean 16.13 (version à la Colombe). Quel autre conseil nous donnera l’Esprit saint ? (Il nous dira également ce qui arrivera à l’avenir.)
 
2.     Lisez 2 Corinthiens 5.5. Quel autre rôle joue l’Esprit saint en relation avec notre avenir ? (Non seulement l’Esprit saint nous révèle l’avenir, mais il est une preuve, une garantie, de notre avenir promis avec Dieu.)
 
3.     Lisez Éphésiens 1.13-14. Il s’agit ici d’un autre texte sur l’Esprit saint qui est des « arrhes », une preuve, une garantie, au sujet de notre avenir avec Dieu. J’aimerais que vous regardiez le langage utilisé à propose du « sceau ». Comment les Chrétiens sont-ils « scellés », comment sont-ils « marqués » comme appartenant à Dieu ? (Par l’Esprit saint !)
 
a.      Lisez Apocalypse 14.9-10. Quelle marque alternative devrait nous concerner ?
 
b.      Que nous enseigne cela au sujet de l’importance d’avoir l’Esprit saint actif dans notre vie ? (Il s’agit de la marque que nous voulons avoir. Il s’agit de la marque que nous devons avoir. Avoir la « marque » de l’Esprit saint « constitue les arrhes de notre héritage » (Éphésiens 1.14). Louez Dieu !)
 
4.     Lisez Romains 8.16-17. Que nous dit l’Esprit saint au sujet de notre avenir ? (Nous sommes héritiers avec Christ. Nous avons un avenir avec lui ! Cependant, en tant qu’héritiers avec Jésus nous devons aussi partager ses souffrances.)
 
5.     Lisez Romains 8.13-15. Que fait l’Esprit saint pour nous aider dans la souffrance ? (Il nous donne un moyen d’éviter la peur. Non seulement nous avons du courage en pouvant appeler Dieu notre Père, mais l’Esprit saint guide notre esprit et nos actions, de telle sorte que nous évitons de générer ces problèmes de la vie qui nous apportent de la peur.)
 
6.     Cher(ère) ami(e), l’Esprit saint a beaucoup à nous enseigner. Il est impatient de guider notre vie. Pourquoi ne pas lui demander de vous guider et de vous conseiller ? Pourquoi ne pas lui demander d’ouvrir vos yeux afin que vous puissiez entendre sa direction ? Pourquoi ne pas faire de lui un partenaire de vie dans tout ce que vous faites ? Pourquoi ne pas décider de le faire maintenant ?
 
VI.    La semaine prochaine : Nous débuterons une nouvelle série d’études sur les deux épîtres de Pierre.
 

faire un don