Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 05 – Intendants après l’Éden (Genèse 1-3, Colossiens 2, 1 Corinthiens 4)

Copyright © 2018, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Le terme « intendant » n’est pas très souvent utilisé de nos jours. Des termes comme « gestionnaire », « administrateur », « employé », « représentant » sont plus courants. Mais est-ce que ces mots traduisent la pleine signification du rôle d’intendant ? Plus important pour notre objectif, traduisent-ils la signification biblique du rôle d’intendant ? Ouvrons une fois de plus la Parole de Dieu pour en apprendre davantage sur l’objectif de Dieu pour nous en tant qu’intendants !
 
I.  Les intendants de la Genèse
 
1.     Lisez Genèse 1.27. Quelle chose magnifique apprenons-nous sur les humains dans ce verset ? (Dieu les a créés à son image !)
 
a.      Selon vous, que veut dire cela ? Quelle en est la signification ? (Dieu veut que nous soyons comme lui. Dieu nous a donné un don et une identité très spéciaux.)
 
2.     Lisez Genèse 1.28. Quelle est notre relation avec le reste de la création ? (Nous sommes maîtres sur tous les animaux. Nous devons soumettre la terre.)
 
a.      Combien d’humains y a-t-il dans le plan originel de Dieu ? (Il nous est dit de « remplir la terre ».)
 
3.     Lisez Genèse 1.29-30. Avons-nous un régime alimentaire spécial ? (Oui – des fruits et des légumes.)
 
a.      Notre régime alimentaire était-il supérieur à celui des animaux ? (Oui – ces derniers n’avaient que des « herbes vertes » comme nourriture.)
 
4.     Revenez un pas en arrière et réfléchissez à la position et à la responsabilité que Dieu nous a données. Comment les décririez-vous ? (Dieu a fait de nous des maîtres sur la terre. De la même manière qu’il est le Maître de l’Univers, il a fait de nous des maîtres de moindre importance sur la terre et sur tout ce qui s’y trouve.)
 
a.      Considérez-vous cette gestion comme une obligation ou comme un privilège spécial ?
 
b.      Quand vous réfléchissez à la compréhension générale du fait d’être un(e) intendant(e), est-ce que le rôle que Dieu vous a donné semble plus grandiose ? (Je pense qu’il est bien plus grandiose. Nous avons un niveau d’autorité et de privilège incroyable.)
 
5.     Lisez Genèse 2.15-17. Quelles tâches d’intendance trouvons-nous ici ?
 
a.      Quelle limite Dieu a-t-il imposée dans ce que les humains pouvaient manger ?
 
6.     Lisez Genèse 2.19-20. Quelles tâches d’intendance trouvons-nous ici ?
 
a.      Que cela dit-il au sujet de la relation relative entre les humains et les animaux ? (Le fait de donner à Adam le droit de donner un nom aux animaux montre qu’il était clairement le maître qui dominait sur les animaux.)
 
7.     Prenons ce que nous avons découvert en Éden et mettons-le en équation avec ce que Dieu attend de nous en tant qu’intendants. Le rôle d’intendant de Dieu est-il un emploi que vous aimeriez avoir – si nous pouvons utiliser ce que nous lisons en Éden comme un descriptif du poste ? (Oui !)
 
a.      Qu’aimez-vous dans le travail d’un intendant de Dieu ? (1. L’autorité. 2. La relation avec Dieu – être à l’image de Dieu. 3. Dieu ne semble pas demander un grand « retour ». De tous les arbres, nous obtenons la permission de manger de tous, à l’exception de deux. Ce que Dieu semble vouloir est une relation. 4. Nous vivons et travaillons dans un endroit magnifique. Et notre travail est de la gestion, et n’est pas pénible physiquement.)
 
II.  Les intendants après l’Éden – Les finances
 
1.     Lisez Genèse 3.16. De quelle manière le descriptif de poste a-t-il changé pour Ève ?
 
a.      La partie managériale du travail a-t-elle été modifiée ? (Adam a été créé en premier, mais il n’y a aucune indication dans le récit de la Création qui montre qu’ils n’étaient pas égaux. Cependant, Ève a manqué de confiance en Dieu en ce qui concerne son autorité relative (voir Genèse 3.4-6), et par la suite Dieu a réduit son niveau d’autorité.)
 
b.      Selon vous, pour quelle raison Dieu a-t-il rendu les mises au monde pénibles ? (Dans sa capacité à développer et à mettre au monde de nouveaux êtres humains, Ève était la plus proche de l’image de son créateur Dieu. Ève n’a pas cru que Dieu l’avait faite comme lui (voir Genèse 3.4-6), de telle sorte que Dieu a fait de son rôle de co-créatrice quelque chose qu’elle n’oublierait pas.)
 
2.     Lisez Genèse 3.17-19. En quoi le descriptif de poste d’Adam a-t-il changé ?
 
a.      Selon vous, pour quelle raison Dieu a-t-il rendu la production de nourriture si difficile pour Adam ? Pourquoi cette punition particulière ? (Si vous lisez Genèse 3.6 et 1 Timothée 2.14, il apparaît qu’Adam a pris la décision de soutenir Ève plutôt que de soutenir Dieu. Ainsi, Dieu a décidé qu’à l’avenir, pour subvenir aux besoins de sa femme et de sa famille, Adam devra focaliser son attention sur le choix qu’il a fait.)
 
b.      Voulez-vous toujours du travail d’intendant ? (C’est toujours un travail étonnant – Dieu semble nous donner une autorité énorme sur le reste de la création. Selon ce que nous avons lu jusqu’à présent, Dieu ne demande aucun retour financier sur son investissement. Il ne demande qu’un retour en temps (Genèse 2.2-3), et ce retour semble être principalement une bénédiction pour nous.)
 
3.     Lisez Malachie 3.7-10. Supposons une application générale de ceci pour nous aujourd’hui. Que pensez-vous, en tant qu’intendant(e), au sujet du « partage » entre Dieu et vous ? (À première vue, c’est un marché intéressant ! Ce n’est pas  exactement le même marché qu’en Éden avec les arbres fruitiers, mais quand même un marché intéressant ! Dieu ne demande que 10% – nous recevons 90%.)
 
4.     Lisez Malachie 3.10-11. Quel est maintenant votre point de vue sur le marché ? (Il nous est promis d’obtenir « au-delà de toute mesure » en retour – cela doit certainement être davantage que nos 10% initiaux ! Donnez-moi ce travail d’intendant ! Bien sûr, nous n’avons pas discuté du montant non-spécifié des offrandes.)
 
III.  Les intendants après l’Éden – La spiritualité
 
1.     Lisez Colossiens 2.2-3 (version PDV). Qu’est-ce que Dieu veut que nous ayons ? (Il veut que nous soyons « totalement remplis d’intelligence ».)
 
a.      À nouveau, quelle était la tentation présentée à Ève ? (Lisez à nouveau Genèse 3.5 – elle s’est vue proposer une meilleure compréhension.)
 
b.      Lisez à nouveau Colossiens 2.2 (version PDV). Qu’y a-t-il au cœur d’une intelligence complète ? (La compréhension du « projet caché de Dieu » (Jésus), et de ce qu’il a fait pour nous.)
 
i.       Sommes-nous les intendants, les gardiens de cette information ?
 
2.     Lisez 1 Corinthiens 4.1-2. Sur la base de ce que nous avons appris, quel est le « mystère » de Dieu le plus important ? (Qui est Jésus ! Ce qu’il a fait pour les humains !)
 
a.      Selon vous, que signifie être « digne de confiance » en rapport avec quelque chose qui nous est confié ?
 
b.      Selon vous, que signifie être digne de confiance en rapport avec les « mystères de Dieu » ? (La même chose que Paul faisait – partager Jésus avec les autres qui ne savaient rien de lui.)
 
3.     Lisez Matthieu 22.39. Quel genre d’intendance cela suggère-t-il ? (Le don d’être aimé de Dieu nous a été donné. Le don de la vie éternelle nous a été donné, grâce à l’amour incroyable et au sacrifice de Jésus. Nous sommes appelés à partager cet amour avec les autres.)
 
a.      Quel genre de « partage » ou « retour » suggère Dieu ici ? (Cela ressemble davantage à un partage égal. Nous aimons notre prochain comme nous nous aimons, ni plus ni moins.)
 
i.       Selon vous, Dieu avait-il l’intention de définir un pourcentage de ce partage ? (Non. Avec nos finances ou notre temps nous pouvons fixer un nombre. Avec l’amour, spécialement le genre d’amour que nous avons appris dans le « projet caché de Dieu » (Jésus), l’obligation semble totale.)
 
4.     Lisez Éphésiens 6.13-17. Quelle sorte d’intendance non-financière est suggérée ici ?
 
a.      Pourquoi utiliser un guerrier comme illustration de notre intendance ? (Lisez Éphésiens 6.11-12. Nous sommes les intendants d’un Seigneur qui est en guerre contre « les pouvoirs de ce monde de ténèbres » et contre « les puissances spirituelles mauvaises qui sont dans les lieux célestes ».)
 
b.      Si nous sommes en guerre, cela ne dit-il pas quelque chose d’important au sujet des chiffres nets et précis que nous avons discutés en rapport avec notre obligation d’un retour financier et sous forme de temps ? (À un certain point, Dieu a donné le minimum de nombres et a expliqué le système de ce qu’il attend en retour. Mais cela semble refléter un plancher (et non un plafond) sur la base duquel Dieu recherche ses intendants.)
 
5.     Cher(ère) ami(e), Dieu nous a donné un travail magnifique ! En tant qu’intendants nous avons une grande autorité et une grande opportunité. Dieu ne demande de nous que peu en terme de retour financier pour notre intendance. Cependant, il attend de nous que nous reflétions son amour et que nous soyons fidèles et dignes de confiance à son égard. Voulez-vous, dès maintenant, accepter le travail que Dieu vous offre ?
 
IV.    La semaine prochaine : Signes distinctifs d’un intendant.
 

faire un don