Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 10 - La jalousie (Genèse 3, Ésaïe 14, Jacques 3-4, 1 Samuel 18)

Copyright © 2011, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Vous accommodez-vous du fait que les jolies jeunes femmes vieillissent ? Du fait que les beaux jeunes hommes perdront leurs cheveux et prendront du ventre ? Du fait que la loi de la gravité nous concerne tous ? Les riches doivent-ils être plus taxés ? Bienvenue dans le monde de l’envie et de la jalousie ! Certaines envies peuvent avoir de bons résultats économiques - vous travaillez diligemment pour acheter des choses. Le problème est que se maintenir financièrement au niveau de ceux qui vous entourent est une cible mouvante. À chaque nouveau niveau de la société auquel vous arrivez, vous trouvez des gens plus riches que vous et qui ont plus de biens. L’effort pour rester à niveau ne finit jamais ! Quelle est la solution ? Débutons notre étude et voyons ce que nous enseigne la Bible au sujet de la jalousie et de la façon dont nous pouvons la gérer !
 
I.       Les origines
 
1.     Lisez Ésaïe 14:12. Quelle tragédie voyons-nous ici ? (Quelqu’un qui était au plus haut dans le ciel a été "abattu".)
 
2.     Lisez Ésaïe 14:13-14. Quelle est la cause de cette tragédie ? (Une attitude : "Je serai semblable au Très-Haut".)

3.     Lisez Genèse 3:1-5. Quelle est la tentation présentée à Ève ? (Elle serait "comme des dieux".)

4.     Les versets d’Ésaïe sont couramment compris comme référant à Satan. Le serpent de Genèse 3 est Satan. Quelle sorte de tentation, quelle sorte d’attitude, est commune aux deux histoires ? (L’envie. La jalousie.)
 
a.      Que devrions-nous conclure au sujet du péché de jalousie ? Au sujet du péché d’envie ? (Il s’agit du péché par lequel toute notre misère a commencé.)
 
b.      Regardons-nous à autre chose qu’au péché de jalousie et d’envie dans ces tristes histoires ?

5.     Lisez Exode 20:7. Considérez un instant les Dix Commandements. Ceux-ci auraient-ils pu être écourtés tout en traitant les mêmes problèmes ?

a.      L’obéissance au commandement contre la convoitise élimine-t-elle le besoin de spécifier les commandements contre le vol et l’adultère ?
 
b.      Quelle relation existe-t-il entre la convoitise, l’égoïsme, la jalousie et l’envie ? (Ils font partie d’un groupe de péchés relatifs les uns aux autres. La jalousie et l’envie émergent de la convoitise, de l’orgueil et de l’égoïsme.)
 
6.     Revenons à la situation d’Ève. Comment évaluez-vous sa vie avant le péché ? (Parfaite.)

a.      Que cela nous enseigne-t-il quant à la jalousie, à l’envie et à la convoitise ? (Ils ne sont pas de simples péchés, ils sont irrationnels. Des gens qui se trouvent dans les circonstances les plus merveilleuses peuvent être jaloux.)

II.     La vie désordonnée
 
1.     Lisez Jacques 3:14-16. Y a-t-il une différence entre l’ambition et l’ambition personnelle ? (Lisez Proverbes 13:4 et 1 Thessaloniciens 4:11-12.)
 
a.      En lisant à nouveau Jacques 3:14-16, de quelle façon le "désordre" est-il le résultat de l’envie ? (Vous voulez prendre ce qui n’est pas à vous.)

b.      Selon vous, que signifie "ne pas être fier" de son ambition personnelle ?

c.       Que signifie "mentir contre la vérité", dès lors qu’il est question d’envie ?
 
i.       L’une de ces deux choses (ne pas être fier et mentir, en relation avec l’envie) constitue-t-elle un problème dans votre vie ?
 
2.     Lisez Jacques 3:17. Qu’est-ce qui caractérise ceux qui ne sont pas jaloux ? (Ils ont la paix et sont remplis de compassion.)

3.     Lisez Jacques 4:1-3. Posez-vous la question que pose Jacques. Votre réponse est-elle la même que celle qu’il suggère ?

a.      Que pouvons-nous dire quant au résultat de la jalousie et de l’envie ? (Si nous nous engageons dans ce péché, nous n’avons pas de paix.)
 
b.      Lisez Proverbes 14:30. Quelle est l’implication de ce manque de paix sur notre santé ? (L’envie nous rend malades.)
 
4.     Lisez Jacques 4:4-5. Pourquoi Jacques nous appelle-t-il "adultères" ? (Nous choisissons le monde plutôt que Dieu.)

a.      Dans quel sens cet adultère est-il pire que de choisir un conjoint plutôt qu’un autre ?

b.      Pourquoi le verset 5 réfère-t-il à nous en disant "désirer jusqu’à l’envie" ? Cela a-t-il une quelconque relation avec l’adultère ? (Nous appartenons à Dieu. Non seulement il est notre Créateur, mais Dieu est mort pour nous, il est notre Rédempteur. En tant qu’enfants de Dieu, nous avons tout ce dont nous avons besoin. Ainsi, vouloir le monde n’est simplement qu’une envie.)
 
5.     Lisez Jacques 4:6. Quelle est la relation entre d’une part l’orgueil et d’autre part la jalousie et l’envie ?
 
6.     Appliquons ces idées à notre vie. Qu’est-ce qui vous rend jaloux(se) ou envieux(se) ? (Quelque chose que vous ne possédez pas.)

7.     Qu’est-ce qui vous préoccupe ? (Perdre quelque chose que vous possédez.)

a.      La peur de perdre votre travail, votre argent, votre look, votre jeunesse, etc. est-elle le péché de jalousie et d’envie ? (En général nous convoitons quelque chose parce que nous voulons que les autres aient une meilleure opinion de nous. En général nous ne voulons pas perdre ce que nous possédons parce que les gens penseront moins de bien de nous.)
 
i.       Auriez-vous davantage de paix dans votre vie si vous ne vous préoccupiez pas de ce que les autres pensent de vous ? (Lisez à nouveau Jacques 4:6. Une personne orgueilleuse s’en préoccupe. Une personne humble ne s’en préoccupe pas. Dieu nous dit qu’il nous donnera la grâce d’être humbles. Il y a une forte relation entre l’orgueil et le péché de jalousie et d’envie.)
 
III.  Illustration : Saül et David

1.     Lisez 1 Samuel 18:2-5. Le haut rang de David dans l’armée pouvait-il être une source d’envie ?

a.      Qui pouvait être naturellement jaloux ? (Jonathan, le fils du roi.)
 
i.       Qui d’autre ? (Les autres officiers de l’armée qui voyaient David désormais à un plus haut rang qu’eux-mêmes.)
 
ii.     Jonathan est-il jaloux ? (L’évidence retranscrite est qu’il ne l’était pas.)

2.     Lisez 1 Samuel 18:6-9. Qui est jaloux de David ? (Le roi !)

a.      Y a-t-il quoi que ce soit de vrai dans la déclaration du peuple ? (Oui ! C’est David qui a tué Goliath (1 Samuel 17), pas le roi Saül.)
 
b.      Saül est le roi. Y a-t-il une quelconque raison rationnelle pour lui d’être jaloux d’un subordonné ? Le roi devrait-il être envieux d’un homme que le roi lui-même a promu ? (C’est exactement ce que nous avons vu avec Ève et Satan. Les gens qui se trouvent dans une excellente situation deviennent jaloux parce qu’ils convoitent davantage. Le roi Saül s’inquiète de perdre sa position au profit de David. Saül convoite la position qu’il a déjà - sans doute à cause de son orgueil.)
 
3.     Lisez 1 Samuel 18:10 et 1 Samuel 16:14. Comment pouvez-vous avoir un "souffle mauvais venant du Seigneur" ?

a.      Lisez à nouveau Jacques 4:5. Cela parle également de "l’Esprit qu’il a fait habiter en nous". Comment devons-nous comprendre cela ? (Pas besoin de dire que l’Esprit saint ne nous inspire pas à faire le mal. Mais Dieu nous a créé avec la liberté de choix. Après le péché, notre inclination est de faire le mal (Genèse 8:21).)

4.     Lisez 1 Samuel 18:10-11. Qu’a Saül à l’esprit quand il essaye de "clouer David au mur" ? (Il a l’intention de tuer David.)
 
a.      S’agit-il là du résultat naturel du péché de jalousie et d’envie ? (Oui. Au minimum vous voulez enlever à l’autre personne ce qu’elle a. Dans le pire des cas, vous voulez le lui enlever et vous l’attribuer à vous-même ! Le riche ne doit pas écraser le pauvre pour devenir plus riche. Le pauvre ne doit pas essayer de prendre la richesse du riche. Tous deux constituent les péchés de jalousie et d’envie.)
 
5.     Comment réagirait le roi Saül envers David si Saül décidait que sa vie était entre les mains de Dieu et qu’il agirait selon la volonté de Dieu ? (Saül dirait que son temps en tant que roi est passé et qu’il ferait quoi que ce soit d’autre que Dieu voudrait. Cela apporterait un cœur humble et confiant. L’orgueil disparaîtrait.)

6.     Cher(ère) ami(e), désirez-vous la paix dans votre vie ? Souhaitez-vous sortir de la course à la richesse, et vivre une vie de contentement ? La clé est de demander à l’Esprit saint de vous donner la grâce d’être humble. Si vous êtes vraiment humble, la convoitise, l’envie et la jalousie seront laissées de côté. Pourquoi ne pas décider aujourd’hui de demander à Dieu une meilleure attitude et de vous donner la paix ?

IV.    La semaine prochaine : Libres de toute dépendance.
 

faire un don