Logo EtudesBibliques.net

Nouveau Testament

Étude 06 – Le peuple scellé de Dieu (Apocalypse 7)

Copyright © 2019, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse https://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Quand nous avons étudié les « sept sceaux » la semaine dernière, avez-vous remarqué qu’il nous manquait un sceau ? C’est vrai, Apocalypse 6 se termine avec le sixième sceau ! Il s’avère que le septième sceau se trouve dans Apocalypse 8 que nous étudierons la semaine prochaine. Apocalypse 6 s’est terminé par des signes importants qui se produisent dans les cieux. Ce qui se passe dans la galaxie amène les dirigeants du monde à réaliser que Jésus arrive et que le « jour de la colère » commence. Apocalypse 8 commence avec un moment terrible sur la terre. De quoi parle alors Apocalypse 7 ? Comme nous allons l’étudier cette semaine, cela parle de ceux qui sont sauvés ! Notez qu’il y a des points importants dans Apocalypse 7 qui sont difficiles à comprendre. Débutons sans attendre notre étude de la Bible et voyons ce que nous pouvons apprendre !
 
I.  Scellé contre le mal
 
1.     Lisez Apocalypse 7.1-3 (version à la Colombe). Qu’est-ce qui est sur le point d’arriver sur la terre ? (Le mal ! Les chapitres suivant de l’Apocalypse parlent de ces temps terribles.)
 
a.      Qui est en charge de l’aspect temporel des terribles choses ? (Dieu. On voit les anges de Dieu « retenir » les temps terribles.)
 
b.      Pourquoi les temps terribles à venir sont-ils retardés jusqu’à ce que le « sceau du Dieu vivant » soit mis sur « le front des serviteurs de notre Dieu » ? (Le sceau nous aide ou nous protège d’une façon ou d’une autre. Autrement, le délai n’aurait aucun sens.)
 
i.       Selon vous, ceux qui ont le sceau sont-ils protégés contre toutes sortes de mal ?
 
c.      Où est placé le sceau ? (Sur le front.)
 
i.       Pourquoi ? (Le sceau reflète une décision d’être serviteur de Dieu.)
 
2.     Lisez Apocalypse 7.4-8. Qui sont ces 144'000 ? (Ils sont des serviteurs de Dieu qui semblent liés d’une façon ou d’une autre aux douze tribus d’Israël.)
 
3.     Lisez Apocalypse 7.9. Ceux-ci sont-ils aussi marqués du sceau ? (Apocalypse 7.3 révèle que le processus de scellement est sur le point de commencer. Apocalypse 7.4 décrit ceux qui sont marqués par le sceau « de toutes les tribus d’Israël ». Ensuite Apocalypse 7.9 décrit ceux « de toute nation, de toutes tribus, de tous peuples et de toutes langues ». La façon dont cela est écrit indique qu’ils sont tous marqués du sceau, mais cela est sujet à discussion.)
 
4.     Pourquoi le scellement des « tribus d’Israël » serait-il énoncé séparément de celui de toutes les autres nations ? Pourquoi ceux de toutes les autres nations qui sont marqués du sceau sont-ils les seuls décrits comme « vêtus de robes blanches » ? (La vision de Jean concerne deux endroits différents. Les 144'000 sont sur la terre et la foule innombrable est dans le ciel. Le langage d’Apocalypse 7.3 indique que les 144'000 sont vivants juste avant l’ouverture du septième sceau ! La grande foule semble être celle qui a été sauvée au cours de l’histoire du monde. Le lien avec les douze tribus n’est peut-être pas important, et les 144'000 sont un sous-ensemble de la grande foule.)
 
a.      Est-ce que le nombre 144'000 vous semble étrange ? (Dans ce livre de symboles, il semble symbolique.)
 
II.  La proclamation !
 
1.     Lisez Apocalypse 7.10-12. Comment sont-ils tous sauvés ? (Par la puissance de Dieu. Ce n’est pas par nos propres œuvres.)
 
a.      Selon vous, cette proclamation a-t-elle quelque chose à voir avec le fait qu’ils soient marqués du sceau ?
 
b.      Lisez Apocalypse 4.11 et Apocalypse 5.12. Quelles sont les raisons mentionnées pour ces louanges précédentes ? (Dieu en tant que Créateur et le sacrifice de Jésus sur la croix.)
 
i.       Qu’est-ce qui commémore ces deux évènements ? (Le sabbat. Dieu a fait du sabbat un jour saint en relation avec sa Création (Genèse 2.2-3), et Jésus a observé un repos de sabbat après sa crucifixion (Matthieu 28.1-2).)
 
ii.       Est-ce que le fait d’observer le sabbat a un rapport quelconque avec le sceau ?
 
2.     Lisez Ézéchiel 9.3-6. Ézéchiel décrit une sorte de processus de « marquage du sceau » sur le front. Qui est marqué du sceau qui les empêche d’être détruits ? (Ceux « qui soupirent et qui gémissent à cause de toutes les abominations qui s’y commettent ».)
 
a.      Si le récit d’Ézéchiel nous aide à former notre jugement, il semble que ceux qui sont marqués du sceau ont un regard spécial sur l’œuvre de Dieu. Ils célèbrent sa Création, sa victoire à la croix et ils détestent le rejet de Dieu par ceux qui font des choses détestables.)
 
i.       Cela me fait penser que cette semaine l’État de New York a voté pour autoriser les avortements de bébés prénataux à terme ! Soupirez-vous et gémissez-vous à ce sujet ? Vous rappelez-vous à quoi ressemblait votre enfant le jour de sa naissance ?
 
3.     Lisez Apocalypse 7.13-14. Comment transcririez-vous la réponse de Jean dans un langage actuel ? (Pourquoi me demandez-vous ? Vous connaissez la réponse à votre question.)
 
a.      Admettons que les anciens soient les conseillers de Dieu. Pourquoi l’un d’eux pose-t-il une telle question ? (Il voulait que Jean y réfléchisse. Il voulait que nous y réfléchissions.)
 
b.      Que savons-nous de cette grande foule ? (Ils « viennent de la grande détresse » et ils sont sauvés par la grâce seule.)
 
4.     Lisez Apocalypse 12.17. Lisez le chapitre entier si vous voulez obtenir une meilleure vision de cela. Sommes-nous le « reste de sa descendance » ? (Oui !)
 
a.      Lisez à nouveau Apocalypse 7.14. Selon vous, qu’est-ce que la « grande détresse » ? (Il s’agit du conflit entre Jésus et Satan ici sur la terre. Plus précisément, c’est la « guerre » que Satan mène contre les Chrétiens depuis que Jésus est retourné au ciel (Apocalypse 12.17). C’est une preuve que la grande foule est celle des Chrétiens qui ont vécu après la croix. Mais la meilleure suggestion est que les 144'000 ne sont qu’une partie de la grande foule. La différence est que seuls les 144'000 vivaient au moment qui précède directement l’ouverture du septième sceau.)
 
III.  Les résultats
 
1.     Lisez Apocalypse 7.15. Où vit la grande foule ? (« Devant le trône de Dieu ».)
 
a.      Lisez Apocalypse 21.1-4. Où vivra Dieu à l’avenir ? (Sur la terre.)
 
b.      Où vivrons-nous ? (Sur la terre et dans la Jérusalem nouvelle !)
 
i.       Pourquoi ? (Parce que nous sommes le mémorial vivant de la victoire de Jésus sur Satan et sur le péché !)
 
c.      Que signifie dans Apocalypse 7.15 que Dieu nous « abritera dans sa demeure » ? (Lisez Apocalypse 7.16. Nous serons protégés contre la faim, la soif, et la chaleur.)
 
i.       Selon vous, pourquoi y a-t-il tant d’emphase sur la chaleur ? (Lisez Apocalypse 16.8. Cela pourrait être parce que dans cette région du monde la chaleur était un problème particulier. Cela pourrait également être parce que l’une des plaies de la fin est le soleil qui brûle les humains.)
 
2.     Lisez Apocalypse 7.17 et lisez à nouveau Apocalypse 21.4. Qu’est-ce qui sera absent de la terre nouvelle ? (Les soupirs et les gémissements !)
 
3.     Cher(ère) ami(e), voulez-vous être à cet endroit ? Voulez-vous vivre sans inquiétudes et sans tristesse ? Voulez-vous vivre au centre de l’empire mondial ? Pourquoi ne pas laver votre robe dans le sang de l’Agneau ? Pourquoi ne pas le faire en vous faisant baptiser et en faisant confiance à Jésus pour votre salut ?
 
IV.    La semaine prochaine : Les sept trompettes.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don