Logo EtudesBibliques.net

Nouveau Testament

Étude 08 – Satan, un ennemi vaincu (Apocalypse 12)

Copyright © 2019, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse https://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Je déteste perdre ! Les avocats ne sont pas supposés s’impliquer personnellement dans la défense de leurs affaires. Au lieu de cela, les avocats sont censés faire de leur mieux pour présenter la preuve, et un juge décide qui a raison. Comme presque toutes les affaires que je traite impliquent la défense de la liberté religieuse ou de liberté d’expression de mes clients, je prends toute victoire ou défaite de manière personnelle. Pourquoi ? Parce que le résultat n’affecte pas seulement mes clients, il affecte la liberté de beaucoup d’autres. C’est une des raisons pour lesquelles je suis heureux de gagner quand il s’agit de l’ultime combat pour la liberté religieuse ! Satan sera vaincu ! Débutons notre étude de la Bible et étudions cette défaite !
 
I.  La femme vêtue du soleil
 
1.     Lisez Apocalypse 12.1. Qui est cette femme ? Dans l’histoire, nous trouvons des païens qui adoraient le soleil. Est-elle une adoratrice du soleil ? (Lisez Apocalypse 19.7, Apocalypse 21.9, et Cantique des cantiques 6.10. Cette femme représente l’Église, elle représente le peuple de Dieu. L’Église est la fiancée de Dieu. L’Ancien Testament contient un grand nombre de références au peuple de Dieu comme étant son épouse.)
 
2.     Lisez Apocalypse 12.2 et Apocalypse 12.5-6. À qui donne naissance cette femme ? (À Jésus !)
 
a.      Au premier abord cela peut sembler multitâches : nous sommes à la fois l’épouse et la mère de Jésus. Mais regardez cela de plus près. Si l’Église sur terre est l’épouse de Dieu et que Jésus est né d’une femme nommée Marie, alors Dieu le Père et Jésus le Fils correspondent parfaitement et systématiquement à cette illustration.)
 
II.  Le dragon rouge portant des cornes et des diadèmes
 
1.     Lisez Apocalypse 12.3 et Apocalypse 12.7-9. Qui est ce dragon ? (L’Apocalypse l’appelle Satan.)
 
2.     Ce dragon est grand et possède sept têtes. Pourquoi sept têtes ? Nous avons sept églises, sept sceaux, sept trompettes, et le sabbat du septième jour. Pourquoi Satan possède-t-il sept têtes ? (Dans beaucoup de choses Satan imite Dieu. Il a contrefait beaucoup de principes et d’atouts de Dieu.)
 
3.     Lisez Apocalypse 12.4. Dans les études précédentes j’ai souvent parlé des signes de Dieu dans la galaxie. Ceux-ci sont-ils des vraies étoiles ? (Non. Cela est raisonnablement compris comme étant une référence aux anges qui servent dans le ciel, et non aux étoiles littérales. Gardez cela à l’esprit lorsque nous discuterons de choses qui sembleront se produire dans la galaxie.)
 
a.      Réfléchissez-y un instant. Vous et moi sommes nés avec une inclination pour le péché. Notre nature est pécheresse. Les anges du ciel ont été créés parfaits. Leur nature doit avoir été juste. À quel point Satan est-il intelligent, habile et rusé ? (C’est peut-être pour cela qu’il a « sept » têtes – pour refléter son intelligence.)
 
i.       Connaissez-vous quelqu’un de très intelligent mais qui, à cause d’une vie de péché, semble avoir perdu cette intelligence ? Connaissez-vous des gens dont les émotions maléfiques les poussent à faire des choses stupides ? (Je suppose que Satan a perdu une partie de son intelligence. Ses émotions maléfiques peuvent dominer la plupart du temps.)
 
III.  Le dragon accusateur
 
1.     Lisez Apocalypse 12.10. Que vous fait Satan ? (Il vous accuse.)
 
a.      Ses accusations sont-elles vraies ? (Très probablement.)
 
b.      Cela dit que Satan vous accuse devant Dieu. Satan vous maltraite-t-il aussi pour vos péchés confessés ?
 
2.     Lisez Apocalypse 12.11. Que fait Jésus pour vous ? (Il enlève nos péchés par son sacrifice à la croix. Réclamez ce fait quand Satan s’acharne sur vous !)
 
a.      La dernière partie d’Apocalypse 12.10 dit que Satan a été « jeté à bas ». Comment avons-nous gagné ? (Dieu a gagné. C’est par cela que nous avons gagné. Un premier élément de cette victoire est que nous l’avons vaincu par la grâce, et le second élément est « la parole de leur témoignage ».)
 
i.       Que signifie la parole de leur témoignage ? (Le témoignage donne la preuve de quelque chose. Ce que nous disons et faisons apporte des preuves en faveur de Dieu dans la bataille.)
 
b.      Remarquez le reste de l’attitude de ceux qui ont vaincu : ils n’ont pas aimé leur vie jusqu’à craindre la mort. D’une façon concrète, qu’est-ce que cela signifie ? (Ils témoignent de Jésus même si cela met leur vie en danger.)
 
i.       Comparez votre attitude. Évitez-vous de prendre position pour Jésus parce que cela pourrait nuire à votre réputation, à votre travail ou à votre confort ?
 
3.     Lisez Apocalypse 12.12. Le combat est-il terminé ? Vivons-nous maintenant dans le mauvais quartier ? (Le ciel est heureux que Satan soit parti, mais il est parti dans notre monde et il se bat comme un fou.)
 
4.     Lisez Apocalypse 12.13. Quelle est la première priorité de Satan après avoir été jeté sur la terre ? (Poursuivre la femme qui vient d’accoucher.)
 
a.      Qu’est-ce que cela signifie ? (Lisez à nouveau Apocalypse 12.5. Il s’agit de ce que nous avons étudié précédemment. La femme est l’Église de Dieu, son peuple. L’enfant est Jésus.)
 
5.     Lisez Apocalypse 12.14-16. Il s’agit de la même période de temps que nous avons commentée précédemment. Le dragon détruit-il la femme ? (Non.)
 
a.      Pourquoi non ? (Deux « ailes » lui sont données et elle est aidée par la « terre ».)
 
b.      Selon vous, que veut dire cela ? (Les « ailes » font penser à une aide surnaturelle. La « terre » laisse entendre qu’elle a trouvé une sorte de refuge par la géographie. De la même manière que les ailes l’ont amenée dans le désert, il semble que cela soit un endroit géographique où elle est en sécurité.)
 
6.     Lisez Apocalypse 12.17. Comment est le dragon suite à cette évasion ? (Il est enragé.)
 
a.      Quel est le résultat de cette colère ? (Il part en guerre contre le peuple de Dieu.)
 
b.      Faites-vous face à des difficultés ? De quelle façon la guerre de Satan contre le peuple de Dieu vous affecte-t-elle ?
 
7.     Lisez à nouveau la dernière partie d’Apocalypse 12.17. Vous êtes-vous déjà demandé si vous faisiez partie du peuple de Dieu ?
 
a.      De quelle façon ce texte décrit-il le peuple de Dieu ? (Ils obéissent aux commandements de Dieu et portent le témoignage de Jésus.)
 
i.       La référence à l’obéissance aux commandements de Dieu signifie-t-elle que ces gens sont parfaits ? (Dès lors que nous sommes tous imparfaits, cela doit signifier qu’ils prennent au sérieux l’obéissance à Dieu.)
 
ii.       Que signifie « porter le témoignage de Jésus » ?
 
8.     Lisez Apocalypse 19.10. Ce verset dit que « le témoignage de Jésus […] est l’esprit de la prophétie ». J’ai souvent vu ces deux textes être associés et la conclusion souvent tirée est que si votre église a un prophète, vous êtes admissible. S’agit-il d’une conclusion raisonnable ? Qu’en est-il si votre prophète est mort il y a 100 ans et que Jésus n’est pas encore revenu ? Doit-on comprendre que cela signifie que vous vous en tenez à l’esprit de ce prophète ?
 
9.     Lisez Joël 3.3-4. La prophétie de Joël couvre quelle période de temps ? (La fin des temps.)
 
10.     Lisez Joël 3.1-2. Ce sont les versets qui précèdent immédiatement. Que nous dit Joël au sujet de l’Esprit saint en ce qui concerne la prophétie des temps de la fin ? (Dieu répandra son Esprit « sur tous ». Un seul prophète peut faire partie de l’accomplissement, mais si vous pensez qu’un seul prophète suffit, vous négligez tant Joël que Paul. Lisez par exemple 1 Corinthiens 14.1 où Paul enseigne que plusieurs auront le don de prophétie.)
 
11.     Revenons en arrière et lisons à nouveau Apocalypse 12.17. Quel est le « problème principal » au cours de la vie des douze disciples après que Jésus ait été crucifié ? (La question était de savoir si Jésus était le Messie. Est-il Dieu ? A-t-il vécu une vie parfaite et est-il mort et ressuscité à notre place pour la vie éternelle pour servir en notre nom ?)
 
a.      Si c’est la question principale, que cela suggère-t-il quant à la signification de « porter le témoignage de Jésus » ? (Cela indique la grâce – laver nos robes dans le sang de l’Agneau. Le peuple vers lequel Satan tourne sa colère est celui qui prend au sérieux les commandements de Dieu et compte sur Jésus pour son salut.)
 
b.      Devriez-vous prier pour que l’Esprit saint vienne en puissance et se déverse sur tous les membres de votre église ?
 
12.     Cher(ère) ami(e), voulez-vous faire partie du peuple de Dieu ? Pourquoi ne pas décider aujourd’hui, par la puissance de l’Esprit saint, de vous efforcer à vivre en accord avec les commandements de Dieu et d’invoquer le nom de Jésus pour votre salut ? Priez pour que l’Esprit saint vienne en puissance !
 
IV.    La semaine prochaine : L’évangile éternel de Dieu.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don