Logo EtudesBibliques.net

Ancien Testament

Étude 02 – Néhémie (Néhémie 1 & 2)

Copyright © 2019, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse https://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Faites-vous face à un défi ? Y a-t-il quelque chose dans votre vie qui doit être changé ou réparé ? Notre étude d’aujourd’hui raconte que Néhémie a reçu de mauvaises nouvelles, s’est tourné vers Dieu pour obtenir de l’aide, puis a travaillé intelligemment avec Dieu à chaque étape du chemin pour résoudre le problème. Débutons notre étude de la Bible et de ses enseignements pratiques pour notre vie de tous les jours !
 
I.  Des mauvaises nouvelles
 
1.     Lisez Néhémie 1.1. Quelles informations nous donne ce verset ? (Nous apprenons qui est l’auteur, ainsi que l’époque et l’endroit précis de l’écriture du livre de Néhémie. Il apparaît que c’est en novembre/décembre de l’année 444 avant Jésus-Christ.)
 
2.     Lisez Néhémie 1.2. Qui apporte des nouvelles à Néhémie ? (Son frère et des autres personnes venues de Juda.)
 
a.      Feriez-vous confiance à ce rapport ? (Ce sont des témoins oculaires et Néhémie est très précis quant à l’époque et au lieu de son écriture. Ceci est un élément de fiabilité.)
 
3.     Lisez Néhémie 1.3. Qui sont les rescapés de l’exil ? (Rappelez-vous que dans notre dernière étude nous avons vu que l’exil a duré 70 ans. Ce sont des Juifs qui avaient été déportés en exil et qui sont retournés à Jérusalem.)
 
a.      Quelles sont les nouvelles ? (Les défenses de Jérusalem sont en ruines. Le peuple est « au comble du malheur » et il est déshonoré.)
 
b.      Pourquoi cela ? (Parce qu’ils ne peuvent pas défendre le temple – qui a été reconstruit. Leur ville est encore en ruines. Quelque chose doit être changé !)
 
II.  La réaction aux mauvaises nouvelles
 
1.     Lisez Néhémie 1.4. Comment réagissez-vous aux mauvaises nouvelles ? Quelle est votre première réaction ? Comment vous comparez-vous à Néhémie ?
 
2.     Lisez Néhémie 1.5. Comment Néhémie structure-t-il sa prière ? (Il commence par des louanges.)
 
a.      Comparez Luc 11.1-2. Comment devrions-nous commencer nos prières ?
 
b.      Lisez à nouveau Néhémie 1.5. Que Néhémie mentionne-t-il d’autre au début de sa prière ? (Dieu tient ses promesses à ceux qui l’aiment et lui obéissent.)
 
3.     Lisez Néhémie 1.6-9. Néhémie semble être un avocat du droit des contrats. Quelles sont les conditions de ce contrat ? Qui l’a violé ?
 
a.      Comment réagiriez-vous à une telle prière à la place de Dieu ?
 
4.     Lisez Néhémie 1.10-11. Que suggère Néhémie à Dieu au sujet de l’avenir de cet accord ?
 
a.      Que nous dit la toute dernière partie de ce verset ? (Cela nous dit que Néhémie était en contact fréquent avec le roi Artaxerxès. Il n’était pas un serviteur, il était « une personne de rang et d’importance » selon le commentaire biblique Jamieson-Fausset-Brown. De nombreux commentaires soulignent qu’une grande confiance était accordée à celui qui portait la coupe, car non seulement il empêchait le roi d’être empoisonné, mais il entendait aussi des discussions privées.)
 
III.  Le courage
 
1.     Lisez Néhémie 2.1-2. Que nous apprend cela sur le roi Artaxerxès ? (Il n'est pas si égoïste au point de le pas prêter attention à ceux qui l'entourent. Sa réaction montre qu'il est sympathique – au moins envers Néhémie.)
 
a.      De quoi a peur Néhémie ?
 
b.      Lisez Apocalypse 21.8. Dans cette terrible liste de péchés, pourquoi la lâcheté est-elle citée en premier ? Pourquoi est-elle même sur la liste des péchés ?
 
2.     Lisez Néhémie 2.3. Quelles sont les deux choses que vous trouvez dans cette réponse et qui représentent quelque chose que nous pouvons apprendre quand nous avons peur ? (Premièrement Néhémie, tout comme le roi, ne se focalise pas seulement sur lui-même. La première chose qu'il dit est quelque chose de positif au roi, même si il avait été questionné à son propre sujet. Deuxièmement Néhémie fait preuve de courage, même s'il a peur. Il s'avance dans ce qu'il croit que Dieu lui a ouvert.)
 
3.     Lisez Néhémie 2.4. Comment Néhémie contrôle-t-il sa peur ? (Par la prière. Lisez à nouveau Apocalypse 21.8. Juste après les « lâches » figurent les « infidèles ». Nous devenons lâches quand nous manquons de faire confiance à Dieu. Néhémie se tourne immédiatement vers Dieu et prie pour avoir la sagesse quant à la façon dont il doit répondre au roi.)
 
4.     Lisez Néhémie 2.5. Combien de temps dure la prière de Néhémie ? (C'est évidemment une prière mentale très rapide. Nous devrions prendre l'habitude d'envoyer des prières à Dieu quand nous avons besoin d'aide.)
 
a.      Quel est le rapport avec la prière précédente de Néhémie ? (Rappelez-vous le texte de Néhémie 1:4-10 où il parle en détail avec Dieu des besoins de Jérusalem. Lisez Néhémie 1:11. Néhémie a spécifiquement prié pour ce moment, pour cette opportunité. Maintenant que sa prière est exaucée, Néhémie envoie une prière rapide. Je soupçonne que c'était entre autre « Merci mon Dieu ! S'il te plaît, donne-moi la sagesse. »)
 
b.      Pourquoi Néhémie se porte-t-il volontaire pour diriger tout cela ? Quelles sont les compétences d'un échanson pour un tel projet ? (C'est une preuve supplémentaire que Néhémie n'était pas seulement un serveur. Il était une personne d’un certain rang.)
 
5.     Lisez Néhémie 2.6. Pourquoi relever explicitement la présence de la reine ? (Le commentaire biblique The Bible Knowledge Commentary note qu'il était rare qu'une reine apparaisse à un banquet officiel. Cela suggère que Dieu a fait en sorte que Néhémie ait une conversation plus privée avec le roi.)
 
a.      Avez-vous remarqué que Néhémie n'a pas mentionné la ville concernée ? Pourquoi cela ? (Rappelons que le roi Artaxerxès avait précédemment ordonné l'arrêt des travaux de reconstruction à Jérusalem. Néhémie ne veut pas que la première réponse du roi soit : « N'ai-je pas donné l'ordre d'y arrêter les travaux ? »)
 
b.      Que nous dit la question du roi concernant le temps que cela prendra ? (Il apprécie Néhémie et veut savoir combien de temps il sera absent.)
 
6.     Lisez Néhémie 2.7-8. À qui Néhémie attribue-t-il son succès ? (À Dieu ! Néhémie implique Dieu à chaque étape.)
 
IV.  L’intelligence
 
1.     Néhémie 2.9-10 nous dit que les responsables locaux « prirent très mal » le fait que quelqu'un soit venu aider les Israélites. Lisez Néhémie 2:11-15. Que fait Néhémie que nous devrions appliquer dans notre propre approche pour résoudre les problèmes ? (Il garde ses plans pour lui jusqu'à ce qu'il comprenne parfaitement le problème. Nous devrions éviter de faire des promesses, ou de suggérer des solutions, tant que nous n’avons pas une compréhension complète du problème.)
 
a.      Que se serait-il passé si Néhémie avait immédiatement dit aux habitants hostiles qu'il était là pour reconstruire la ville ?
 
b.      Que lui permet faire le fait de garder ses plans secrets pour l'instant ? (Cela lui permet de déterminer librement la nature complète du problème.)
 
2.     Lisez Néhémie 2.16-17. Quelle est la nature du déshonneur ? (Leur ville est en ruines.)
 
3.     Lisez Néhémie 2.18. Est-ce ainsi que vous auriez révélé vos plans au peuple de Dieu ? (Néhémie décrit premièrement les bénédictions de Dieu, puis ajoute que le roi les soutient.)
 
a.      Comment répondent les gens ? (Ils sont de la partie !)
 
4.     Lisez Néhémie 2.19. Pourquoi les dirigeants locaux demandent-ils s'il s'agit d'une rébellion ? (Ils ne croient pas Néhémie. Cela confirme le problème qui se serait posé si Néhémie leur avait immédiatement dévoilé son plan.)
 
5.     Lisez Néhémie 2.20. Est-ce la bonne réponse à la question de savoir si Néhémie se rebelle contre le roi ? (Néhémie dépend en définitive de Dieu !)
 
6.     Cher(ère) ami(e), quand vous aurez de sérieux problèmes, suivrez-vous l'exemple de Néhémie ? Il demande l'aide de Dieu. Quand l'occasion se présente, il avance avec la foi même s'il a peur. Chaque pas qu'il fait est fait dans la prière. Néhémie utilise aussi son intelligence. Il fait attention à la façon dont il présente le problème au roi, et à la façon dont il présente la solution à la population locale. Pourquoi ne pas demander à Dieu, dès maintenant, la foi et la sagesse pour suivre l'exemple de Néhémie ?
 
V.    La semaine prochaine : L’appel de Dieu.
Une Bible, du café... des disciples

Une Bible, du café... des disciples

Rempli d’aventures et d’humour, le livre de Neil Cole retient le coeur et l’imagination de ses lecteurs. Il donnera les clés d’une transformation durable pour devenir un disciple authentique et rayonnant pour Christ.
Vous serez mes témoins

Vous serez mes témoins

Gabriel Monet propose, à travers ce livre, un parcours à partir des textes-clés de la mission dans la Bible et de ses fi gures missionnaires un encouragement à considérer à nouveau notre situation de témoins.
Un admirable christianisme

Un admirable christianisme

On le sait, à la fi n du 1er siècle, la situation des chrétiens n’était guère enviable. Rupture avec le judaïsme, séduction d’un marché religieux foisonnant, brimades romaines... Dans tout cela, quel avenir pour le christianisme ?
L'Église au quotidien

L'Église au quotidien

Nous devons rencontrer ceux qui n’ont pas d’église là où ils se trouvent, dans le contexte de leur vie de tous les jours - en mettant l’accent sur la création de communautés attrayantes plutôt que sur l’organisation d’événements attractifs.
Vivre et partager l'Évangile

Vivre et partager l'Évangile

Qu’est-ce que l’Évangile change dans les relations humaines et sociales ? Ce livre décrit la mission des Églises au près comme au loin, qui s’accomplit par la vie communautaire, la justice, la guérison et le partage d’Évangile.
Dire la foi aujourd'hui

Dire la foi aujourd'hui

Rien de plus intime que la relation qui unit le croyant au Christ. Comme l’amour, la foi échappe d’emblée au langage. Il faut pourtant bien trouver des mots pour la dire. Car dire, c’est comprendre. Pédagogie subtile, où il ne s’agit pas d’imposer à quiconque ce qu’il doit croire, mais de l’inviter à trouver dans l’Évangile les mots capables de traduire dans l’existence son expérience de croyant.
L'évangélisation durable

L'évangélisation durable

Pourquoi évangéliser ? Comment le faire avec sagesse ? Comment déjouer les 7 freins principaux qui font obstacle à notre témoignage ? L’auteur part de la métaphore de l’agriculteur et propose un quadruple mouvement : labourer, semer, récolter et arroser. Un processus pertinent, biblique et global qu’il agrémente de nombreuses illustrations, tableaux, exemples et questions personnelles.
 

faire un don