Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 08 – Devenir parent (Luc 15, 1 Rois 17)

Copyright © 2019, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse https://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Hier a été un grand moment dans la vie. C’était la fête des mères ! Ma femme, ma fille et ma petite fille étaient à la maison. Ma fille était mécontente à cause d’une interaction avec ma petite-fille. Cela m’a rappelé d’il y a plusieurs décades, quand ma fille était mécontente avec sa mère (ou avec moi) pour des raisons similaires. J’ai dû rire. L’ironie était géniale. Le rôle parental est une excellente occasion pour les parents de mieux comprendre leur relation avec Dieu et pour inculquer à leurs enfants l’amour et la compréhension de Dieu. Il s’agit d’une opportunité limitée dans le temps, et les enjeux ne pourraient pas être plus élevés. Ouvrons la Bible et voyons ce qu’elle nous enseigne sur le rôle parental !
 
I.  Les défis liés au rôle parental
 
1.     Lisez Luc 15.11-12. Y a-t-il quelque chose qui cloche dans cette demande ? (Beaucoup de choses ne vont pas. Premièrement, le père n’est pas mort. Deuxièmement, il est question du fils cadet, donc il devrait être le dernier à demander des biens. Troisièmement, qui est responsable ? Certainement pas le fils cadet. Et finalement, ce fils est si impatient qu’il en arrive à désirer que son père soit mort.)
 
a.      Que pensez-vous de la réponse du père ? (Il laisse son fils être son propre maître.)
 
b.      Comment répondriez-vous ? Seriez-vous fâché(e) que votre fils ne veuille pas être à vos côtés et qu’il veuille vous traiter comme si vous étiez mort(e) ?
 
c.      Pourriez-vous dire à votre fils que s’il veut être indépendant, il doit travailler pour l’être – et ne pas dépendre de ce que vous avez gagné ?
 
i.       Cela nous enseigne-t-il quelque chose sur le rôle parental ? (Un point critique ici est que le fils est un adulte.)
 
ii.       Devrions-nous donner à nos enfants des choses que nous savons ne pas être bonnes pour eux ?
 
iii.       Ce fils aurait-il appris quelque chose en restant assis impatiemment à la maison ?
 
d.      Notez que le père « partagea son bien entre eux ». Il apparaît qu’il a aussi donné sa part à son fils aîné, qui devrait être le double de celle du fils cadet (voir Deutéronome 21.17). Que cela nous enseigne-t-il ? (Nous ne devons pas négliger l’enfant qui est obéissant.)
 
2.     Lisez Luc 15.13-14. Selon vous, le père avait-il anticipé cela ? Si c’est le cas, pourquoi aurait-il jeté son argent par la fenêtre ?
 
a.      Le fils a-t-il une excuse pour ses problèmes ? (Il pourrait mettre le compte de son erreur sur la « grande famine ».)
 
3.     Lisez Luc 15.15-16. Peut-on dire qu’un Juif qui veut manger de la nourriture pour les cochons a touché le fond ?
 
4.     Lisez Luc 15.17. « Rentré en lui-même ». Quelle leçon a apprise le fils, que le père était incapable de lui enseigner ?
 
a.      Lisez Proverbes 22.6. Est-ce que le moment où il est « rentré en lui-même » reflète ce proverbe ?
 
i.       Est-ce que chaque enfant « rentrera en lui-même » à un moment donné dans sa vie ? (Dans la triste histoire de Salomon, il n’est revenu à la raison que le jour de sa mort (voir Juges 16).)
 
5.     Lisez à nouveau Luc 15.17. Si le père n’avait pas prospéré, le fils aurait-il quand même tiré cet enseignement ? (Son père lui montrait ce que signifie être raisonnable et diligent dans son travail.)
 
6.     Lisez Luc 15.18-19. Quelle attitude a changé chez ce fils ? (Premièrement, il se rend compte qu’il a péché. Au lieu de penser que ses intérêts passent en premier et qu’il devrait pouvoir dire à son père quoi faire, il a maintenant changé d’avis sur sa valeur. Il ne se sent plus en droit de le faire.)
 
7.     Lisez Luc 15.20-22. Le fils fait les aveux qu’il a planifiés. Dit-il tout ? (Non. Si vous comparez Luc 15.19, vous voyez que le fils ne réussit pas à se faire traiter comme un employé. Le père l’interrompt !)
 
a.      Comment qualifieriez-vous l’attitude du père ?
 
b.      Quels enseignements apprenons-nous ici sur le rôle parental ? (Le pardon et l’amour instantané.)
 
c.      Qu’en est-il si vous répondez : « Je continue à pardonner et à aimer mon enfant, mais il n’apprend jamais » ? Que vous enseigne cette histoire ? (C’est l’échec du fils qui l’a ramené à la raison. Si vous continuez à soutenir les mauvais choix, votre enfant sera moins susceptible de se repentir.)
 
8.     Lisez Luc 15.23-24. Pourquoi récompenser le pécheur ? Quelle leçon parentale cela nous enseigne-t-il ? (Le père récompense le retour. Il récompense la repentance. Les parents devraient laisser les erreurs de leurs enfants derrière eux et ne pas continuer à les soulever. Au lieu de cela, ils devraient encourager et récompenser les bons comportements.)
 
a.      Si vous étiez à la place du fils, comment réagiriez-vous face à votre père maintenant ? (Mon cœur serait rempli de gratitude et d’amour. La réaction du père est tellement plus positive qu’il ne l’avait imaginé.)
 
9.     Lisez Luc 15.25-28. Sympathisez-vous avec le frère aîné et fidèle ?
 
a.      Que nous apprend la réaction du père sur le rôle parental ? (Vous vous souciez de tous vos enfants. Il prend du temps pour le fils aîné.)
 
10.     Lisez Luc 15.19. Comment réagiriez-vous à la place du père ? (C’est comme recevoir une gifle en plein visage. Travailler avec son père ressemble à de l’esclavage !)
 
a.      Comment seriez-vous tenté(e) de réagir face au fils aîné ? (Le fils aîné montre un réel manque d’amour pour son frère. Il fait preuve d’une attitude complètement déplacée envers son père. Ces deux fils sont des « enfants à problèmes ».)
 
11.     Lisez Luc 15.30. Le fils aîné souhaite-t-il avoir fait ce que son frère cadet a fait ? Son attitude est la même, n’a-t-il simplement pas eu le courage de le faire ? (Un comportement immoral et le fait de perdre de l’argent sont néfastes. Le frère aîné regarde peut-être cela comme si c’était une sorte d’avantage.)
 
12.     Lisez Luc 15.31-32. Comment répond le père aux accusations portées contre lui ? (Tu n’es pas un esclave pour moi, tu possèdes tout.)
 
a.      Les deux fils ont-ils causé du chagrin à leur père ? L’ont-ils tous les deux accusé à tort ? (Oui !)
 
i.       Quels enseignements parentaux pouvons-nous tirer à partir de ces fausses accusations ? (Ce n’est pas toujours facile d’être parent.)
 
13.     Il s’agit d’une parabole. Qui représente le père ? (Dieu le Père.)
 
a.      Que nous enseigne-t-elle sur le rôle de parent ? (Nous sommes des humains pécheurs. Nous ne sommes pas Dieu. Mais cette histoire nous donne des objectifs parentaux.)
 
b.      S’agit-il d’un exemple d’un parent seul ? (Abordons cela dans la suite.)
 
II.  Les parents seuls
 
1.     Lisez 1 Rois 17.7 pour en savoir plus sur le contexte. Selon ce texte, que se passe-t-il ? (Il y a une famine.)
 
2.     Lisez 1 Rois 17.8-9. Les directives de Dieu ont-elles toujours un sens ? Pourquoi aller chez une veuve pour manger ?
 
3.     Lisez 1 Rois 17.10-12. Que dites-vous maintenant sur les instructions de Dieu ?
 
4.     Lisez 1 Rois 17.13. Élie est-il égoïste ? Dit-il de lui donner premièrement à manger, puis « fais comme tu as dit », ce qui veut dire qu’elle et son fils mangeront et mourront ?
 
a.      Obéiriez-vous au prophète ?
 
5.     Lisez 1 Rois 17.14-16. Quels enseignements sur le rôle parental trouvons-nous ici ? (Nous devons obéir à Dieu même si cela n’a pas de sens pour nous. Nous devons croire que Dieu est l’auteur de l’impossible.)
 
6.     Lisez 1 Rois 17.17-18. Comment se comporte maintenant cette mère seule ? (Apparemment elle a eu de graves problèmes de péché dans son passé. Ses accusations contre Élie sont déraisonnables.)
 
7.     Lisez 1 Rois 17.19-22. Maintenant même le prophète semble faire de fausses accusations contre Dieu ! Quel enseignement tirons-nous de cette histoire sur le rôle parental ? (Tant que nous nous tournons vers Dieu, il ne nous laissera pas, même si nous sommes déraisonnables. Nous devons avoir la même attitude quand nos enfants sont déraisonnables.)
 
8.     Cher ami(e), si vous êtes parent, voulez-vous demander à l’Esprit saint, maintenant, de vous remplir avec les attitudes appropriées que nous avons étudiées cette semaine ?
 
III.    La semaine prochaine : Dans les moments de perte.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don